Archives par mot-clé : ours

OURS NOIR AU CANADA

L’ours noir au CANADA

Du vendredi 29 mai au samedi 6 juin 2015

c120015_246rr

VENDREDI : PARIS / MONTREAL / LA POURVOIRIE (280 km) 

Rendez-vous à l’aéroport de Roissy – Charles De Gaulle et enregistrement des bagages. Envol à destination de Montréal avec une compagnie régulière. A l’arrivée à l’aéroport international Pierre-Elliott Trudeau, récupération des bagages et dédouanement.

Accueil et prise en charge par votre hôte qui vous mènera jusqu’à la pourvoirie près de Mont-Laurier au sud du Parc de la Vérendrye. Arrivée à la pourvoirie, accueil chaleureux et dans une ambiance familiale que se déroulera votre séjour. Les propriétaires des lieux vous feront découvrir leur territoire et toutes les anecdotes. Votre hébergement est situé dans un décor enchanteur au coeur de la forêt québécoise, parmi des arbres magnifiques…

Installation dans votre chalet suivi du dîner pour faire connaissance.

DU SAMEDI AU JEUDI : LA POURVOIRIE 

Séjour en pension complète consacrée à la chasse à l’ours… Les propriétaires sont des experts de l’ours noir depuis bien des années. Ils vous donneront de judicieux conseils sur ce fantôme de la forêt québécoise. Nous pourrons également proposer des prestations annexes pour les accompagnant(e)s. Les accompagnant(e)s de nos chasseurs peuvent suivre ces derniers à la chasse ou bien, il est également possible pour eux/elles, s’ils le désirent, de visiter des lieux pittoresques de notre région ou tout simplement de passer une journée à faire du shopping à Mont-Laurier ou à Maniwaki.

Pendant votre séjour, les matinées se passeront selon votre goût : soit à la pêche, soit en promenade sur le lac, en forêt ou une visite à Mont-Laurier (10 000 habitants), ou simplement au repos pour être en forme pour la chasse de l’après-midi.

Vers 14 h, départ pour la chasse en camionnette ou en 4×4 – 5 heures de guet sur mirador ou au sol – selon les besoins. Le retour à votre chalet est prévu vers 22 h, pour se terminer par le fameux repas des chasseurs! Le tout se déroule dans la bonne humeur et la franche camaraderie.

Pour les chasseurs à l’ours noir, vous devez savoir que l’immense territoire (près de 200 km²) auquel nous avons accès est peu fréquenté par les chasseurs et que notre ami l’ours y abonde. Le territoire de la région offre une qualité et une abondance de nourriture qui correspond à l’habitat recherché par ce plantigrade.

Hubert, propriétaire de la pourvoirie, est depuis son jeune âge un amoureux inconditionnel de notre ami Martin. Dès son adolescence, il accompagnait son père Jacques qui lui a enseigné les rudiments de cette chasse tant convoitée par plus d’un. Au fil des ans, il est devenu un professionnel en la matière et c’est avec grand soin qu’il choisira pour vous les sites de chasse les plus prometteurs. Ses judicieux conseils et sa vaste expérience multiplieront vos chances d’apercevoir et de récolter un magnifique trophée.

L’ours noir est le plus petit et le plus répandu des ursidés. Sa fourrure est noire et brun pâle parfois. La démarche, lourde et pataude de l’ours noir est trompe l’oeil, car il est d’une agilité surprenante. On recommande le mirador car il arrive comme un voleur : il ne veut pas se laisser surprendre… La plupart sont récoltés à la brunante ou encore les jours de pluie fine. La chasse à l’affût demande souvent d’autres ruses pour la compléter, comme par exemple un appât pour l’attirer (carcasse d’animal, petits fruits, sucre, mélasse ou miel). Il faut créer une habitude en appâtant le même site plusieurs jours de suite, jusqu’à ce que l’on l’ait bien en mire ! Une fois visé, il vaut mieux attendre de le pister. Lorsqu’ils commencent à chercher leur proie, les chasseurs s’attardent aux branches et aux arbres cassés car il laisse peu de traces. A la vue de l’animal, ils tirent une seconde fois pour être sûrs ! Lorsque l’ours noir est vraiment mort, il est temps d’apposer son permis car les gardes-chasse veillent…

Ce gros gibier représente un défi de taille pour le chasseur et demande de la patience. Il faut pouvoir le repérer en forêt tout en masquant sa présence car il a une ouïe et un odorat des plus fins…

Le pourvoyeur pourra vous mettre en contact avec un très bon taxidermiste pour votre peau, mais il faudra être patient.. Environ un délai de 6 mois minimum…

VENDREDI : LA POURVORIE / MONTREAL – départ (280 KM)

Petit déjeuner et derniers instants à la pourvoirie. Départ accompagné par votre hôte en direction de l’aéroport…. Retour à la civilisation….Transfert jusqu’à l’aéroport international Pierre-Elliott Trudeau de Montréal. Formalités d’enregistrement, de police et de douane. Envol à destination de Paris sur les ailes d’une compagnie régulière. Dîner et nuit à bord.

SAMEDI : EUROPE

Arrivée à Roissy-Charles de Gaulle en matinée.

Prix  à partir de 3 150 € et conditions :

 

Ce prix comprend :

  • Les vols réguliers Paris/Montréal/Paris
  • Le séjour à la pourvoirie incluant : les transferts aéroport/pourvoirie/aéroport, 7 nuits en chalet forestier, la pension complète du dîner du premier jour au petit déjeuner du dernier jour
  • Le forfait 6 jours de «chasse à l’ours noir»  de  la pourvoirie incluant le permis de chasse à l’ours pour non-résident, les droits de chasse, le transport sur les sites, les miradors, les services d’un guide, préparation et salage de la peau, papiers d’exportation (CITES)
  • Une embarcation motorisée avec carburant et équipement de pêche, appâts, etc., pour la pêche ou la promenade, gilets de sauvetage
  • La portion non remboursable des taxes locales
  • La caution APS (garantie totale des fonds déposés)
  • Un carnet de voyage électronique
  • Les taxes locales et les frais de dossier

Ce prix ne comprend pas :

  • Les frais d’enregistrement de l’arme à feu payables à l’entrée au Canada : (±25 CAD)
  • L’éventuelle location de véhicule pour vos déplacements de loisir : nous consulter
  • Le permis de pêche: comptez 45 CAD
  • Les fusils et munitions
  • Les repas et boissons autres que ceux mentionnées
  • Les pourboires au guide de chasse
  • Les prestations autres que celles mentionnées ci-dessus
  • Les assurances annulation, maladie, rapatriement : 76 €

Equipements à prévoir:

  • Carabine de calibre 7/64 et plus, avec lunette
  • Munitions (balles de 150 à 180 grains)
  • Vêtements chauds, ciré kaki, vêtements d’été, tenue de camouflage
  • Le permis de chasse national

Il est fortement recommandé au chasseur de prendre quotidiennement un comprimé de vitamine B1 (100 mg) et ce, au moins quinze jours avant son arrivée au Lodge. Prendre ce comprimé quotidiennement a pour effet d’atténuer énormément les réactions éventuelles aux piqûres d’insectes, notamment le moustique et la mouche noire qui sont présents en grand nombre au printemps. Plus il y a de mouches et de moustiques, plus les ours se promènent et… meilleure est la chasse!

IMPORTANT : À partir d’avril 2015, tous les voyageurs entrant au Canada devront avoir une Autorisation de Voyage Électronique (AVE).